La guerre d'Israël à Gaza profite à Poutine

Publié le 10/30/2023
مدونة المَقالاتيّ


" Le tsar Poutine surveille d'un œil d'aigle le groupe aéronaval américain Dwight Eisenhower et le porte-avions Gerald Ford dans les eaux de la mer Méditerranée et comprend que le début d'une guerre majeure signifie une dispersion des efforts du Pentagone, qui sera contraint de diviser les armes disponibles entre l'Ukraine et ses alliés du Moyen-Orient.

Un nouveau bourbier pour l'Amérique, le golfe Persique ou le Moyen-Orient est un rêve russe qui sert également Pékin, l'allié le plus pragmatique de Poutine, en réduisant la pression sur la Chine dans les eaux du Pacifique.

<...>

Moscou est pratiquement ravi que Washington soit confronté à une épreuve difficile qui mesurera l’efficacité de sa présence militaire et de son influence politique dans le monde, alors qu’il doit soutenir deux alliés dans deux guerres distinctes.

La guerre à Gaza a offert aux Russes un tel pragmatisme polaire sur un plateau d’or.

 

✅ (Emil Amin, « La Russie et Gaza... L'heure du pragmatisme polaire », journal panarabe Asharq Al-Awsat, 18/10/2023)