Préparation d'Israël à la Guerre: Une frappe carnage du Hezbollah pourrait déclencher le conflit

Rédigé le 22/11/2023
via The Wall Street Journal


Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu cède jusqu'à présent à la pression américaine, mais selon l'armée, Israël n'aura besoin que d'une seule frappe meurtrière du Hezbollah pour déclencher une guerre au Liban.

Les collaborateurs de Netanyahu espèrent qu'une nette victoire sur le Hamas à Gaza forcera le Hezbollah à retirer ses forces de la frontière. Les responsables israéliens estiment que le Hezbollah possède plus de 150 000 missiles, dont des centaines capables d’atteindre des cibles précises.

Les responsables estiment que le groupe libanais pourrait tirer 3 000 missiles par jour, ce qui mettrait à rude épreuve le système de défense aérienne israélien.

De nombreux habitants du nord d’Israël craignent que les militants du Hezbollah traversent la frontière et tuent des femmes et des enfants. Les soldats israéliens ont transformé les villes et villages frontaliers du nord en camps militaires non officiels, avec des chars bordant les rues, des véhicules blindés garés sur les terrains de jeux et des soldats dormant sous des tentes dans des plantations d’agrumes.

Les responsables de la sécurité des communautés frontalières estiment que 100 000 soldats israéliens sont stationnés le long de la frontière, un chiffre que l’armée israélienne a refusé de discuter. Des instructeurs spéciaux ont été envoyés dans les villages pour améliorer les compétences de combat des réservistes, notamment le combat au corps à corps.