Gaza. Les otages tués par Tsahal avaient un drapeau blanc, le drame lance la piste d’un nouvel accord

Rédigé le 22/12/2023
Courrier International


Vendredi 15 décembre, trois otages israéliens qui avaient été pris en otage par le Hamas et s'étaient échappés ont été tués par erreur par l'armée israélienne. Les victimes avaient brandi un drapeau blanc pour signaler leur présence. Tsahal a ouvert une enquête préliminaire pour déterminer les circonstances de l'incident. La mort de ces otages a suscité la colère de l'opinion publique et pousse Israël à reprendre les négociations avec les médiateurs de la crise des otages, notamment le Premier ministre qatari. Cependant, plusieurs obstacles persistent pour parvenir à un nouvel accord de trêve avec le Hamas.