Le cri d'alarme d'un écrivain israélien face à la guerre à Gaza

Rédigé le 05/03/2024
Articlophile .org


Dans cet essai publié par le New York Times et traduit en exclusivité par Courrier International, l'écrivain israélien David Grossman exprime ses doutes et son désespoir quant à la société israélienne et la guerre à Gaza.

Grossman espère une "résolution éthique, raisonnable et humaine" de ce conflit centenaire. Il décrit l'horreur ressentie par les Israéliens suite à l'assaut meurtrier du 7 octobre par le Hamas, qui a fait environ 1200 morts. Cet événement traumatisant a donné un aperçu de ce qui se passerait si leur pays cessait d'exister.

L'auteur rapporte les sentiments de vulnérabilité physique et spirituelle exprimés par des Juifs vivant hors d'Israël pendant ces heures difficiles. Beaucoup ont réalisé à quel point l'existence de l'État juif, en tant qu'idée et entité concrète, était vitale pour eux.

Dans cet essai, David Grossman livre une réflexion profonde et personnelle sur la situation actuelle en Israël et les perspectives d'avenir. Son témoignage illustre la complexité du conflit israélo-palestinien.