L'IA, une histoire de promesses non tenues ? Retour sur 65 ans

Rédigé le 16/03/2024
Articlophile .org


 

Les avancées récentes de l'intelligence artificielle, notamment avec des modèles comme GPT-4, ont suscité un engouement sans précédent. Certains experts affirment que ces systèmes atteignent des performances proches de l'intelligence humaine. Cependant, l'histoire montre que de telles promesses ont déjà été faites par le passé sans être tenues.

En 1958, le Perceptron, une machine d'apprentissage analogique, était présenté comme un précurseur de machines conscientes et intelligentes. Les experts prédisaient des systèmes aussi intelligents que l'humain d'ici les années 1970. Malgré des succès, cette promesse n'a pas été réalisée, ce qui a entraîné "l'hiver de l'IA".

Ce cycle de boom et de buste s'est répété dans l'histoire de l'IA. Chaque avancée technologique suscite un enthousiasme débordant, suivi d'une déception lorsque les attentes sont déçues. L'article met en garde contre l'optimisme excessif entourant les réseaux neuronaux actuels, rappelant la nature cyclique des promesses non tenues.

Malgré des progrès récents, il est important de rester prudent et de ne pas surestimer les capacités actuelles des systèmes d'IA. L'histoire montre que la route vers une véritable intelligence artificielle générale est semée d'embûches et de défis. Il est essentiel d'adopter une approche équilibrée, combinant optimisme raisonné et compréhension des limites actuelles, pour éviter les déceptions du passé et poursuivre les avancées de manière réaliste.