Le double jeu du Qatar : soutien au Hamas et financement des universités d'élite américaines

Publié le 07/05/2024
via BILD

Le Qatar finance des universités américaines qui accueillent des manifestations pro-palestiniennes, dont certaines antisémites. 



Les étudiants bloquent l’accès aux installations de recherche et scandent des slogans contre Israël. Beaucoup de ces universités reçoivent de l’argent de régimes autoritaires. Le Qatar reste l’un des plus grands donateurs, qui finance en même temps le Hamas.Selon une enquête du groupe ISGAP, le Qatar aurait versé 2,5 milliards d’euros aux universités américaines entre 2014 et 2019.

Selon les chercheurs, le Qatar transfère de l’argent à un certain nombre d’universités américaines d’élite pour les influencer.

« Le Qatar investit principalement dans les universités qui ouvrent des succursales dans le pays. Ces universités sont tenues de servir les intérêts du Qatar dans leurs recherches et ne peuvent critiquer le Qatar ou la famille régnante. C'est ainsi que le Qatar exerce son influence, selon l’experte financière Rebecca Schoenenbach.

Pour dissimuler l'origine de l'argent, il est transféré aux universités américaines par l'intermédiaire de la Qatar Foundation, officiellement privée mais appartenant à la famille régnante et restant une entreprise d'État.Selon Najat al-Saeed, le parrainage du Qatar vise les universités et groupes de réflexion de gauche, considérés comme alliés dans la lutte contre les rivaux régionaux, les Émirats arabes unis et l'Arabie saoudite. Le Financial Times rapporte que le Congrès américain étudie l'influence du Qatar sur les universités de Harvard, de Pennsylvanie et de Columbia, qui doivent divulguer tous les dons du Qatar à partir de janvier 2021.