Adaptation olfactive : le mécanisme cérébral qui influence notre perception des parfums

Publié le 13/05/2024
Articlophile .org


L'adaptation olfactive, qui nous empêche de sentir notre parfum au fil des heures, est un mécanisme de protection de notre cerveau. Notre système olfactif se concentre sur la détection de nouveaux dangers potentiels en assimilant les odeurs familières comme inoffensives. Cette adaptation peut avoir des conséquences sur notre perception des fragrances et de notre environnement.

Selon le Dr Aubert, les odeurs désagréables nuisent à la concentration au travail, tandis que les senteurs agréables rendent l'atmosphère plus plaisante. C'est pourquoi des marques comme "Juliette Has a Gun" ont développé des solutions innovantes pour prolonger la perception des parfums préférés.

La collection "Not a collection" contient un ingrédient spécial : le Cetalox, présent dans la plupart des parfums, mais formulé pour ne pas altérer l'odeur initiale. Des méthodes comme varier les modes d'application ou alterner entre deux fragrances stimulent nos sens olfactifs.