Franz Kafka : L'écrivain qui était aussi un pionnier du fitness

Publié le 05/20/2024
avec BILD


Quand on pense à Franz Kafka, on imagine souvent un homme pâle, maladif et tourmenté qui a produit certaines des œuvres littéraires les plus sombres et énigmatiques du 20ème siècle. Mais derrière cette image se cache une réalité surprenante révélée dans une nouvelle série télévisée allemande : Kafka était en fait un adepte dévoué de l'exercice physique qui pourrait être considéré comme "le premier blogueur fitness au monde".

Malgré sa réputation d'écrivain fragile à la santé précaire, Kafka nageait, marchait, ramait régulièrement et pratiquait la gymnastique et les exercices respiratoires selon la méthode de Jorgen Peter Müller, un préparateur physique danois très populaire à l'époque. Même après avoir reçu un diagnostic de tuberculose en 1917, Kafka a continué à s'entraîner malgré la faiblesse de ses poumons.

Ce système d'exercices de Müller, que Kafka a adopté avec tant d'enthousiasme, a d'ailleurs servi de base à la méthode Pilates développée plus tard par Joseph Pilates. Kafka ne se contentait pas de pratiquer lui-même, il encourageait aussi sa famille et ses amis à faire de même, devenant ainsi un véritable promoteur du fitness bien avant l'ère des réseaux sociaux.

Cette facette méconnue de la vie de Kafka jette un nouvel éclairage sur cet écrivain emblématique. Derrière les chefs-d'œuvre tourmentés comme "La Métamorphose", "Le Procès" ou "Le Château", il y avait un homme soucieux de sa santé physique, qui trouvait peut-être dans l'exercice un contrepoint à l'angoisse existentielle qui traverse son œuvre.

La série "Kafka" de ARD, avec Yoel Basman dans le rôle-titre, nous invite à découvrir cet aspect insolite de l'écrivain, ce "premier blogueur fitness" qui alliait la profondeur littéraire à une hygiène de vie étonnamment moderne. Une combinaison inattendue qui ne rend la figure de Kafka que plus fascinante et humaine.